MES FENETRES.COM

VOTRE PROJET DE FENÊTRES


Nombre de fenêtres :

Matériau souhaité :

Type de prestation :




Professionnels :
> Devenir menuisier partenaire



Le réseau des entreprises partenaires de Mes-Fenetres.com
couvre aujourd'hui 2248 villes en France dont :
Asnieres-Sur-Seine - Champigny-Sur-Marne - Clichy - Clichy-Sous-Bois - Draveil - Eaubonne - Ermont - Gennevilliers - Les Mureaux - Noisy-Le-Grand - Pantin - Pontoise - Ris-Orangis - Sartrouville - Tremblay-En-France - Villeneuve-Le-Roi -

LA FENÊTRE ALU


Grâce aux avancées techniques, la fenêtre aluminium s'avère être un bon choix pour ceux qui ne veulent pas de PVC mais qui n'ont pas les moyens de payer pour le bois. De plus, l'aluminium est très tendance dans l'architecture moderne.

Une fenêtre robuste et lumineuse


Moins chère que la fenêtre bois et plus robuste que la fenêtre PVC, la fenêtre aluminium présente aussi une grande variété de teintes grâce au thermolaquage. De plus, la finesse des montants permet d'installer un vitrage plus grand et d'avoir une plus grande luminosité. La résistance de la structure, ainsi que l'absence d'entretien, en font le matériau idéal pour les grandes baies vitrées coulissante.




Matériau conducteur mais fenêtre isolante


En ce qui concerne l'isolation thermique, le matériau en lui-même est un très mauvais isolant puisque c'est un conducteur. Ce problème de conductivité est contourné par un système de rupture de pont thermique rendant l'aluminium suffisamment isolant. Le principe de rupture de pont thermique est simple puisqu'il consiste à introduire, dans les cadres, des barrettes isolantes faites d'un matériau de synthèse. Ainsi, cela permet d'obtenir une très bonne isolation, si le vitrage lui-même est de bonne qualité. Pour l'isolation acoustique, l'aluminium ne présente pas de propriétés particulières.

Une fenêtre technique


Les différentes contraintes semblent avoir été contournées. Il faut pourtant être vigilant car, bien que peu de fenêtres aluminium existent sans pont thermique, on en trouve encore. Mais en règle générale, le problème d'isolation a été arrangé. De même, le problème du peu de choix de teintes et coloris a lui aussi été contourné grâce au thermolaquage. Ce procédé consiste à fixer une poudre de polyester sur les profilés en aluminium par un procédé électrostatique. La poudre est chauffée à 200 °C pour permettre la polymérisation.

La fenêtre aluminium semble donc un choix plus esthétique que le PVC mais aussi plus cher. Ce coût donne tout de même accès à un matériau robuste qui permettra de faire de grandes baies vitrées pour laisser rentrer un maximum de lumière. La finesse des montants permet de faire des fenêtres coulissantes.
Il existe un dernier matériaux pour ceux qui souhaite profiter de la robustesse de l'aluminium et de la chaleur du bois, à savoir la fenêtre mixte.


Autres matériaux pour la fenêtre: